Mon instinct de pêcheur a tout de suite réagi. Quand une belle truite est venue titiller l'appât, il ne faut pas bouger. On attend avec patience, elle va revenir. N'enlevez pas le crucifix à l'Assemblée nationale, elles vont revenir. Avouez que les Femen ont de jolis seins. Naturels, belles formes rondes et fermes, si j'avais été agent de la sécurité, je n'aurais pu m'empêcher de retenir une manifestante, justement et délicatement, en plaçant mes deux mains sur ses seins. Aux journalistes, j'aurais expliqué que c'était pour les cacher, mais vous savez très bien comme il est enivrant d'être derrière une femme et de tenir ses deux jolis seins dans les mains. L'utile et l'agréable. Quatre-vingt-dix pour cent des hommes et beaucoup de femmes m'auraient envié. C'est pas la première fois qu'on voit des to-tons à l'Assemblée nationale, mais ceux-là, ils étaient nouveaux et, franchement, très sympathiques. Le crucifix? Ben voyons donc, c'est un faux débat. Le crucifix est là pour rester même si elles revenaient la bizoune à l'air.

L'appât

Ce que j'ai trouvé un peu disgracieux et pas très réfléchi, ce sont les cris "crucifix décalisse". Le blasphème n'est pas le bon. Il eût fallu dire "décrisse". "Décalisse s'appliquerait davantage dans une protestation contre le vin. Le blasphème lui-même n'est pas grave puisque, pas plus tard que la semaine dernière, dans la même enceinte, on s'envoyait chier. Crier n'est pas non plus nécessairement déplacé, ça se produit souvent et on s'est habitué. Je ne serais pas surpris que le député Breton n'ait même pas ouvert l'oeil et qu'il ait raté ce bel intermède dans un autre débat ronron petit patapon. Je vous le dis, elles vont revenir. Ne touchez pas au crucifix, c'est l'appât.

Ti-Paquet

  • "Enfin le retour de l'automne et du hockey" (Geoff Molson Ice)
  • "Pour l'instant, je suis majoritaire... dans mon linge." (Denis Coderre)
  • "Qui a dit que la glace au Centre Bell était molle?" (George qui désenfle)
  • Avis aux Femen: J'ai un crucifix dans ma chambre.
  • Malgré tout, Parros a été chanceux. Imaginez-vous l'impact sur la glace s'il n'avait pas eu sa moustache?

À demain

C'est la première fois que j'utilise une image de l'Assemblée nationale comme fond d'écran.

changed June 6, 2014